On aimerait tous devoir faire moins de sacrifices… S’entraîner plus, travailler moins, voir ses amis au lieu d’aller courir sous la pluie ou alors aller à l’anniversaire de son pote au lieu de se lever à 5h pour aller à sa prochaine course. La liste est longue.

En réalité ceux et celles qui voient ces choix comme des « sacrifices » on totalement tort. Comme je viens de dire : ce sont des choix.

Des décisions que l’on a prises et qu’on a en réalité voulu. On se fixe un objectif et forcément on rencontre des hauts et des bas sur le trajet. Mais nous sommes les seules responsables de ces soit disons sacrifices. J’aimerais voir plus de gens accepter leurs choix et faire face aux situations qui se présentent à eux.

Rien que le mot « sacrifice » paraît négatif.

Si ton but est de devenir le meilleur du monde alors il faut être prêt à s’en donner les moyens tout simplement, et rien regretter.

Si ton but est simplement de finir ton prochain Ironman ou je ne sais quoi, prend le temps d’apprécier les autres choses que tu aimes dans la vie, mais dans ce cas ne te plains pas de ne pas être aussi performant que tu souhaiterais l’être.

En anglais il y a une expression qui dit « nothing is ever served to you on a plate ». Rien ne nous est offert dans la vie, il faut simplement être prêt à s’en donner les moyens pour accomplir ce que l’on souhaite vraiment.

sam-laidlow-triathlete-depression-postsam-laidlow-triathlete-how-to-eat